Restauration de chars et chariots anciens de l’armée

Exposé du 18 août 2011

Sur son site de Berthoud, la Fondation HAM possède plus de 110 anciens chariots hippomobiles de l’armée suisse, ce qui en fait l’une des plus grandes collections de ce genre en Europe. Il s’agit, par exemple, de fourgons sanitaires, de cuisines mobiles, de voitures téléphoniques, de bureaux mobiles de la poste de campagne, etc. Michiel Brunott et Ludovic Rumo, les deux conservateurs-restaurateurs professionnels de la Fondation HAM qui suivent une formation dans ce domaine à la Haute école de La Chaux-de-Fonds, ont informé sur les problèmes inhérents à la conservation de tels fourgons historiques. Cet exposé de la VSAM, présenté à Berthoud pour la première fois dans le cadre de la série d’exposés, a attiré un grand nombre d’intéressés.

La conservation / restauration comporte deux aspects : il s’agit, d’une part, de la conservation préventive, c’est-à-dire de la surveillance des conditions d’entreposage ( température, taux d’humidité, éclairage, substances dommageables, parasites ) et, d’autre part, des activités effectives de conservation / restauration. Ces dernières comportent par exemple le nettoyage correct, l’éventuel démontage et remontage de pièces, le complément de parties manquantes et le rétablissement de fonctions. Les pièces sont souvent endommagées par la poussière, les lubrifiants et de la graisse d’antan, les moisissures, les insectes, la rouille, le vert-de-gris et des fissures. Les intervenants ont expliqué quelles mesures sont prises face à de tels problèmes. Ces activités de remise en état nécessitent de disposer de connaissances spéciales et de beaucoup d’expérience, tout en faisant preuve d’énormément de soin. Il s’agit de conserver dans la mesure du possible les matériaux originaux avec les traces laissées par l’utilisation. Toutes les mesures prises sont documentées. Il doit être possible de rétablir ultérieurement l’état antérieur.

L’exposé a été suivi de la réponse aux questions des participantes et participants. Ensuite, ces derniers ont visité sous la conduite d’experts les ateliers et la collection de fourgons historiques.

Michiel Brunott, conservateur-restaurateur de la Fondation HAM à Berthoud.

Michiel Brunott, conservateur-restaurateur de la Fondation HAM à Berthoud.

Paul Müller remet un présent aux intervenants.

Paul Müller remet un présent aux intervenants.

Michiel Brunott ( à gauche ) et Ludovic Rumo, conservateurs-restaurateurs.

Michiel Brunott ( à gauche ) et Ludovic Rumo, conservateurs-restaurateurs.

Henri Habegger présente le travail dans les ateliers.

Henri Habegger présente le travail dans les ateliers.