Bataille de Cambrai (1917) : la première grande offensive de blindés de l’histoire

 

Retour sur la Présentation du 28 novembre  2018

 

Une bonne centaine d’années se sont écoulées depuis que les Anglais ont réussi leur première offensive de chars d’assaut à Cambrai (F). Si le succès militaire fut finalement faible, cela marqua le début de la marche triomphale de cette nouvelle arme.

 Ceux qui connaissent le divisionnaire à disposition Fred Heer (Steffisburg) savent que ses conférences ont un caractère offensif. C’est avec rapidité, précision et éloquence qu’il a redonné vie au développement des premiers blindés anglais au sein de l’Association du musée suisse de l’armée. L’idée de départ était de construire un « destructeur de mitrailleuses » pour lutter contre cette nouvelle arme puissante sur les fronts gelés de la Première Guerre mondiale. Les premiers chars d’assaut, appelés « tanks » pour tromper l’ennemi, ont ainsi vu le jour.

La bataille de Cambrai a été la première grande offensive de blindés de l’histoire. Après un premier échec dû à une mauvaise utilisation de la nouvelle arme, les Alliés concentrèrent toutes leurs forces pour réaliser une percée dans les environs de Cambrai. Le 20 novembre 1917, six divisions britanniques équipées de près de 400 « tanks » envahirent les lignes allemandes et pénétrèrent d’une dizaine de kilomètres dans la ligne Siegfried. Les Anglais ne purent toutefois pas tirer parti de leur réussite initiale, faute de réserves. Les Allemands reconquirent le terrain perdu, d’où un succès militaire finalement faible.

Une chose devint cependant claire : les nouveaux chars d’assaut avaient du potentiel et annonçaient un nouveau type de guerre, comme l’a expliqué à travers de nombreuses diapositives Fred Heer, lui-même tankiste pur et dur.

Photos: © Markus Hubacher, Spiez